Le filet pour attraper le temps, vous connaissez ?

Êtes vous une personne qui répond souvent « Je n’ai pas le temps » lorsque l’on vous demande de faire une balade, une sortie ? Êtes vous une personne qui prend du temps pour elle avec culpabilité lorsque tout n’est pas impeccablement rangé chez vous ? Quand c’est ainsi, vous en conviendrez, on ne profite pas vraiment de la balade ou de la sortie, l’esprit reste en partie occupé à penser à ce qui n’a pas été fait… Savoir organiser son temps est une des clés pour ne pas se sentir balloté(e) par les aléas des journées !

Le temps, faites en votre ami


Vous savez que ces moments pour vous serons bénéfiques, et pourtant vous ne profitez pas au maximum.
Comment alors concilier votre job actuel ou vos obligations familiales avec ces moments de ressourcements ?

Voici quelques astuces

Pendant plusieurs années j’ai organisé mes journées en fonction de ce qui se présentait, et j’accomplissais les différentes taches dont je m’occupais au fur et à mesure de leur apparition, ou de l’urgence à le faire.
Certaines taches, comme payer les impôts par exemple, je les repoussais à la date d’échéance – je crois bien que je ne suis pas la seule à le faire ainsi, non ? – et puis, j’y pensais tous les jours, pour ne pas oublier.
Et ça m’est arrivé d’oublier quand même, avec à la clé des indemnités de retard, parce que la date n’était pas respectée.
Depuis quelques temps, je prévois de les payer avant la date limite, ainsi je m’accorde une tranquillité d’esprit qui me fait du bien ! Anticiper est une bonne façon de procéder.

Un autre rappel

J’ai récemment donné un atelier sur le client idéal, et en préparant les documents, je me suis aperçue qu’il y a parfois des fondamentaux qui, au fil des jours, nous échappent.
Prendre une journée par mois pour soi, pour réfléchir à un projet personnel, professionnel, à éventuellement réorganiser son calendrier à venir.
Quand on prépare ou développe un projet, ce retour à soi est aussi une manière de s’occuper de son entreprise.
Et quand on l’envisage de cette façon, la culpabilité disparaît.
Et, cerise sur le gâteau : les bénéfices qu’on retire en prenant du temps pour soi se répercutent forcément au quotidien et prêt(e) à avancer vers notre but : on se sent bien dans les deux.

Ce qui m’a également beaucoup aidé est d’avoir un planning hebdomadaire, ainsi je mets déjà dans les cases ce que je sais avoir comme rendez vous ou obligations, le reste du temps on peut prévoir des moments pour lire, écrire, avoir une activité créative. Et c’est bien souvent dans ces moments là, lorsque l’esprit est libre, que les idées nous viennent.
Une de mes coaches disait : Les systèmes vous libèrent ! et oui, c’est exactement ça.
Le but, dans le développement de votre projet n’est pas de vous en rajouter plus, mais bien de lancer le « filet pour attraper le temps », afin de profiter au maximum de votre vie telle que vous la souhaitez !

Tout au long de l’année, à n’importe quel moment nous avons des idées en lien avec cette idée de projet que nous avons envie de réaliser. Ceci est bien le signe qu’il est bon d’en tenir compte et d’en prendre soin. Alors, même s’il s’agit d’un petit pas qui nous fait avancer, un petit défi à relever, c’est déjà progresser et redonner un coup de pouce à notre projet et à notre moral !
Je vous invite à relire un de mes article sur l’efficacité lorsqu’on développe une activité indépendante, voici  le lien pour le découvrir, vous y trouverez des outils très concrets.
Si vous avez des zones floues, je vous rappelle que je vous réserve des moments pour des entretiens gratuits, il vous suffit de me contacter, je vous répondrai avec grand plaisir !
Prenez bien soin de vous !

Belles réussites à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*