Stop ou encore ?

Cette semaine nous avons fêté la Saint Valentin : la fête des amoureux !
Chacun et chacune d’entre nous a sa propre idée sur cette journée très médiatisée, et la sur la façon dont il ou elle exprime ses sentiments à la personne qui partage sa vie.
J’ai, ce jour là, assisté à une formation, et, le formateur parlait de l’association entre son activité professionnelle et la relation amoureuse. Un peu étrange non ? Pas vraiment en fait : personnellement j’ai trouvé que c’était un beau, un magnifique cadeau  que l’on s’offre quand on prend (enfin) soin de son activité comme on prend soin de l’être aimé.
Prendre soin de son activité veut dire bien sûr mettre en route les idées qui nous viennent, passer à l’action : être dans le faire.
Prendre soin de son activité c’est également prendre une pause. Appuyer sur le bouton pause c’est faire la photo de ce qui se passe en ce moment.
Avoir une activité indépendante est un travail de longue haleine.

C’est un voyage magnifique, et parfois s’asseoir au bord du chemin, pour s’écouter est un excellent moyen pour avancer ! C’est un peu contradictoire en apparence, je vous l’accorde 😉
Néanmoins, quand nous sommes trop dans l’action, il nous arrive de nous perdre un peu. Nous oublions de nous écouter et des idées « extérieures » nous paraissent bonnes, mais finalement ne nous correspondent pas vraiment. Alors, avant de s’épuiser avec une nouvelle idée, prendre le temps d’écouter si on ressent une grande joie à l’idée de réaliser ce nouveau projet ou si c’est plutôt « bof », va nous aider à faire des choix qui nous correspondent davantage et surtout vont nous faire plaisir !
Il me tenait à cœur, durant le mois de février, de vous proposer de nourrir la confiance en votre projet, même si les résultats ne sont pas encore visibles pour le moment.
Alors je vous invite à vous mettre, régulièrement, dans cette sensation de votre projet réalisé : à jouer, tels des enfants, au jeu du « comme si » votre activité fonctionne, vos clients sont là, et d’observer comment vous vous sentez.
Accordez-vous cette pause, comme vous l’accorderiez à la personne aimée sans hésitation. 
Notez les idées qui vont émerger de votre pause, parce que vous en aurez et préparez vous, le mois prochain, je vous parlerai comment mettre à profit l’énergie porteuse du printemps et comment mettre en route ces idées !
Laissez moi vos commentaires, j’y répondrai avec plaisir : martine.freyburger.coach@gmail.com

Belles réussites à toutes et à tous !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*